Les réseaux professionnels sont-ils un accélérateur de carrière ?

Par Julie MEYNIEL,

  Classé dans: Actu Fonction Publique

 

Giulia Reboa, présidente de l’association FP21 a participé à une table ronde initiée par Sylvain Henry, rédacteur en chef d’Acteurs publics tv.

L’occasion de rappeler que l’association FP21 :

  • répond à une demande nouvelle complémentaire des réseaux professionnels classiques ;
  • permet à chacun des membres de s’ouvrir sur de nouveaux environnements professionnels en échangeant avec plus de 700 métiers différents.

Les points clés de l’intervention de Giulia Reboa :

« Le réseau ne doit pas entrer dans  la sélection d’un agent public et notamment un fonctionnaire. Il faut une appropriation spécifique quand on est agent public » 

« En permettant de rencontrer de nouveaux acteurs, le réseau permet de remettre en question ses pratiques et sa propre vision des enjeux que soulève le service public ». 

« Les jeunes agents publics sont en attente de leurs pairs et de leurs supérieurs hiérarchiques sur le droit à l’erreur, le besoin d’expérimentation ».

«  Il faut dans les formations, dans les études, dans les écoles de service public, déconstruire l’image négative du réseau et se dire que c’est enrichir ses connaissances et son profil. »

« La présence dans les réseaux professionnels n’est pas contradictoire par rapport à la neutralité du service public.»

« Il est important de dépoussiérer ce qu’est le réseau aujourd’hui dans la Fonction Publique : offrir de nouveaux lieux de socialisation, de réseau pour faire autrement, pour faire la Fonction Publique du 21ème siècle. »

Pour voir les vidéos, rendez-vous sur Acteurs publics tv :

->Vidéo 1 : Pourquoi les réseaux professionnels sont devenus indispensables ?

->Vidéo 2 : Pourquoi sociabiliser permet de doper sa carrière ?