[FLASH BACK] La conférence-débat organisée par la Mutualité de la Fonction Publique

Par Julie MEYNIEL,

  Classé dans: Actu FP21

 

Invités par la Mutualité de la Fonction Publique, plusieurs membres de FP21 ont porté la voix des jeunes agents publics lors d’une conférence-débat sur le thème « Agents publics, indispensables mais fragilisés, pourquoi ? » qui s’est tenue le 23 octobre 2018.

Voici les points clés de leur intervention :

 

° Emilie AGNOUX :

-> Les facteurs de fragilité des agents publics traversent tous les versants de la Fonction Publique et sont multidimensionnels : agressions, pénibilité en particulier des métiers techniques, perte de sens et de repères, manque de reconnaissance, porosité entre la vie professionnelle et la vie privée.

-> Il est donc nécessaire d’accompagner les agents mais aussi les managers, de travailler sur la reconversion professionnelle et les perspectives de carrière et surtout d’anticiper davantage pour contrer le sentiment d’incertitude que connaissent les agents publics.

 

° Driss BENNIS :

-> La question de la qualité de vie au travail doit être appréciée au regard des contraintes objectives du système comme par exemple la notion de performance prégnante notamment au sein de l’hôpital public.

->Les managers doivent faire face à des injonctions parfois contradictoires : celles du citoyen, de l’usager et du contribuable.

-> Les organisations doivent intégrer la féminisation des emplois et la conciliation entre vie privée et vie professionnelle mais aussi améliorer la prévention des risques professionnels (organisation du temps de travail, fortes contraintes physiques et exigences émotionnelles).

 

° Giulia REBOA :

->Il est nécessaire de multiplier et diversifier les interlocuteurs des mutuelles pour mieux irriguer la culture QVT qui ne se résume pas à des dispositifs mais s’inscrit dans des écosystèmes plus larges.

->Il faut s’interroger sur la déconnexion grandissante entre hiérarchie et agents, entre réforme et réalités du terrain.

-> La QVT dépend notamment du sens de nos propres actions, et notamment leur impact concret – et bénéfique – pour le citoyen. Ces actions, avant d’être performantes ou innovantes, doivent être pertinentes, raisonnées, appropriées et utiles.

 

Et retrouvez l’intégralité des actes de la Conférence MFP en cliquant ici !